UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Le dirigeant d’une société en liquidation judiciaire conserve le pouvoir de la représenter en dépit du jugement d'ouverture

Sociétés
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le jugement de liquidation judiciaire d'une société n'entraîne plus sa dissolution de plein droit, de sorte que le dirigeant de cette société conserve le pouvoir de la représenter en dépit du jugement d'ouverture, et ce jusqu'au jugement de clôture de la liquidation judiciaire pour insuffisance.

Une SARL, qui avait pour gérant M. I., a été mise en redressement puis liquidation judiciaires, la date de cessation des paiements étant fixée au 31 août 2014 et M. W. nommé liquidateur.Ce dernier a assigné M. I. en report de la date de cessation des paiements.Un jugement du 10 février 2016, rendu en l'absence de M. I., a accueilli cette demande.M. I. a relevé appel de cette décision, en soulevant notamment la nullité de l'assignation délivrée en première instance. Dans un arrêt du 18 janvier 2018, la cour (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne