UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Lien de causalité entre l'insuffisance d'actif et chacune des fautes retenues

Sociétés
Outils
TAILLE DU TEXTE

Pour donner une base légale à une décision de condamnation, le lien de causalité entre l'insuffisance d'actif et chacune des fautes retenues doit être établi.

La société W., dont le gérant était M. B., a été mise en liquidation judiciaire. Par la suite, le liquidateur a assigné M. B. en responsabilité pour insuffisance d'actif et a prononcé une mesure d'interdiction de gérer. Dans un arrêt du 11 juin 2018, la cour d'appel de Bordeaux a condamné le gérant à supporter une partie de l'insuffisance d'actif de la société W. Elle a retenu, au visa de l'article L. 651-2 du code de commerce, qu'il était établi que les fautes imputées au gérant avaient contribué à l'insuffisance d'actif. Ainsi, la cour d'appel a relevé, comme motifs expliquant le lien de causalité, le fait que le gérant ne s'était pas (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne