UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Non-restitution du dépôt de garantie dans le délai imparti : pas de cumul majoration légale / intérêts au taux légal

Immobilier / Construction
Outils
TAILLE DU TEXTE

En cas d'absence de restitution de dépôt de garantie, la majoration prévue par l'article 22 de la loi du 6 juillet 1989 ne peut se cumuler avec les intérêts moratoires au taux légal prévu par l'ancien article 1153 du code civil.

Un locataire, après la libération des lieux et la remise des clés, a assigné les bailleurs en restitution du dépôt de garantie. Le 29 juin 2017, la juridiction de proximité de Blois a condamné les bailleurs à payer une certaine somme au locataire au titre du dépôt de garantie et une autre somme au titre de la majoration légale, le tout assorti des intérêts au taux légal. Le 15 novembre 2018, la Cour de cassation casse et annule le jugement sur ce point.Aux visas des articles 22 de la loi du 6 juillet 1989 et 1153 alinéa 3 du code civil, dans sa rédaction antérieure à celle (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne