UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Responsabilité civile de l'avocat pour défaut de conseil

Obligations
Outils
TAILLE DU TEXTE

Engage sa responsabilité civile pour défaut de conseil, l'avocat qui fait abstraction d'une procédure collective engagée à l'encontre du défendeur, en conseillant à son client plutôt qu'une simple demande de réparation des désordres affectant l'immeuble, une action en résolution de la vente qui, si elle est prononcée, court le risque de ne pas pouvoir être exécutée pour cause de liquidation judiciaire de celui-ci.

En l'espèce, les faits intéressent la responsabilité civile d'un avocat pour manquement à son devoir de conseil. En 1993, Mme X. avait acquis de la société T. un pavillon en l'état futur d'achèvement. Elle demande à son avocat d'intenter une action en réparation des désordres affectant l'immeuble avant de la substituer, en 1995, par une nouvelle action en résolution de la (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne