Réparation du préjudice par ricochet pour l'employeur

Obligations
Outils
TAILLE DU TEXTE

Un employeur souhaitant obtenir la réparation de son préjudice par ricochet doit établir l'existence d'un lien de causalité entre le préjudice qu'il allègue et l'accident de circulation de son salarié causé par un tiers.

Mme X., piéton, a été victime d'un accident de la circulation. A l'issue de son arrêt de travail, Mme X. a été déclarée définitivement inapte à son poste de secrétaire salariée de la société et à tout autre poste dans cette entreprise. Mme X. ayant refusé son reclassement sur un poste de standardiste à mi-temps proposé par la société, celle-ci l'a licenciée pour inaptitude médicale au poste et impossibilité de reclassement, en lui versant, en application des articles L. 1226-2 et L. 1234-9 du code du travail, une indemnité de licenciement.Dans un arrêt du 4 janvier 2010, la (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.