UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Responsabilité du fait des choses

Obligations
Outils
TAILLE DU TEXTE

Revirement de jurisprudence relatif à l'acceptation des risques.

M. X., alors qu'il pilotait une motocyclette au cours d'une séance d'entraînement sur un circuit fermé, a été heurté par la motocyclette conduite par M. Y., dont le moteur appartenait à la société S. et les autres éléments à la société B. Il a alors assigné M. Y., la société S., la société B., ainsi que la société G., préparateur de la moto de M. Y., en indemnisation. Dans un arrêt du 17 mars 2008, la cour d'appel de Paris a débouté M. X. de ses demandes au motif que l'accident est survenu entre des concurrents à l'entraînement, évoluant sur un circuit fermé exclusivement dédié à l'activité sportive où les règles du code de la route ne s'appliquent pas, et qui avait pour but d'évaluer et d'améliorer les performances des (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne