UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Responsabilité médicale : appréciation de la qualité des soins prodigués par rapport à des recommandations de santé postérieures

Obligations
Outils
TAILLE DU TEXTE

Un praticien peut invoquer le fait qu'il a prodigué des soins qui sont conformes à des recommandations émises postérieurement. Une expertise judiciaire doit alors déterminer, notamment au regard de ces recommandations, si les soins étaient appropriés.

Mme. X. a accouché au sein d’une maternité. Elle était suivie par M. I., gynécologue obstétricien. Son enfant est né avec de multiples problèmes de santé notamment d'importantes séquelles neurologiques. Mme. X. a alors saisi la commission régionale de conciliation et d'indemnisation qui a désigné des experts. Ces derniers ont conclu qu'alerté à deux reprises au cours du travail sur l'existence d'anomalies du rythme cardiaque fœtal, le praticien aurait dû pratiquer une césarienne. Selon eux, son attitude a laissé de graves séquelles à l’enfant. A (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne