UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Le caractère humoristique d'un programme TV n'autorise pas les comportements déplacés envers les figurantes

Médias
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le caractère humoristique d'un programme n'est pas de nature à justifier une séquence qui ne peut que banaliser un comportement consistant à embrasser une femme contre sa volonté manifeste.

A la suite de la diffusion d'une séquence dans l'émission "Touche pas à mon poste : les 35 heures de Baba", le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a estimé qu'elle véhiculait des préjugés sexistes et présentait une image dégradante de la femme. Le CSA a adressé à la société D8, ancienne dénomination de la société C8, une mise en demeure de se conformer aux dispositions du cinquième alinéa de l'article 3-1 de la loi du 30 septembre 1986. La société C8 demande au Conseil d'Etat d'annuler pour excès de pouvoir cette mise en demeure. Le 4 décembre 2017, le Conseil d’Etat estime qu’il ressort (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne