UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Quelle dénomination pour des cantons dont la commune n’existe plus ?

Droit public général
Outils
TAILLE DU TEXTE

Une réponse ministérielle précise que la dénomination des cantons demeure inchangée lorsqu’une commune nouvelle est créée. 

Le 18 décembre 2018, le député Sébastien Leclerc a interrogé le gouvernement sur la dénomination des cantons dont la commune, siège du bureau centralisateur, a constitué, depuis le dernier découpage cantonal, une commune nouvelle. Il souhaite précisément savoir si le canton doit porter le nom de la commune historique ou celui de la commune nouvelle. Dans une réponse du 9 avril 2019, le ministère de l'Intérieur rappelle tout d’abord que la dénomination des cantons actuels est déterminée, dans chaque département, par un décret en Conseil d'Etat portant délimitation des cantons. Il ajoute que dans la grande majorité des cas, le nom des cantons correspond au nom (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne