Travail illégal : 13 % des entreprises françaises contrôlées en 2008 fraudent

Relations collectives de travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

Selon un bilan ministériel à paraître en novembre 2009, et dont le quotidien "La Croix" a pu prendre connaissance, le pourcentage d’entreprises en infraction par rapport à la législation sur le travail illégal a augmenté d’un point et demi entre 2007 et 2008. Au premier rang des infractions constatées figure le travail dissimulé, qui consiste à ne pas déclarer ou à sous-déclarer une activité ou un salarié. Cette pratrique représente 74 % des fraudes, soit 8 points de plus par rapport à 2007. Viennent ensuite l’emploi d’étrangers sans titre de séjour (12 %, contre 14 % en 2007), le marchandage et le prêt illicite de main-d’oeuvre (9 %), les entreprises autres qu’intérimaires n’ayant pas le droit de prêter leurs salariés sans réaliser de prestation. Enfin, l’usage de faux statuts (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Débats du Cercle 2021 : interview de Laure Lavorel, présidente du Cercle Montesquieu

Débats du Cercle 2021 : interview de Beatrice Bihr, Secrétaire Général, Groupe Servier